Quoi de neuf?

Sectes et religions, qui a raison ? Parmi tant de sectes et de religions, comment puis-je décider lesquelles sont vraies et lesquelles sont fausses?



See this page in: English

IIl est tout à fait compréhensible qu'une personne profondément sincère et avide de vérité soit déroutée par la situation actuelle en matière de religion, avec les centaines de dénominations, de sectes et de groupes au sein de la seule chrétienté, et les centaines d'autres religions issues d'autres pays et cultures. Ajoutez à cela des nouveaux mouvements religieux qui naissent presque chaque jour. Cela dit, Dieu a mis à notre disposition les instructions adéquates afin que nous puissions "connaître l'esprit de vérité et l'esprit de l'erreur" (1 Jean 4:6) si nous le désirons vraiment.

Trois critères sont particulièrement importants lors de l'évaluation d'une secte ou d'un mouvement spécifique : il s'agit respectivement de l'enseignement de ses dirigeants à propos de la Bible, du Christ, et du salut.

  1. L'attitude envers la Bible:

    La Bible prétend être la Parole de Dieu à de multiples reprises. Les écrits de l'Ancien Testament étaient considérés par le Christ et ses apôtres comme d'inspiration divine sans remise en question possible. Jésus a dit : "l'écriture ne peut être abolie" (Jean 10:35). Avec respect envers le Nouveau Testament, Il promit à ses apôtres que "le Saint-Esprit vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit" (Jean 14:26), et que "l'Esprit de vérité vous conduira dans toute la vérité" (Jean 16:13).

    De ce fait, pendant le premier siècle, les apôtres qui avaient vécu aux côtés du Christ, qui avaient assisté à sa résurrection et avaient reçu ses promesses, rédigèrent progressivement les Evangiles et les Epîtres qui constituent le Nouveau Testament tel que nous le connaissons actuellement. Ces écrits furent reçus et reconnus par les premiers chrétiens comme étant d'inspiration divine et faisant autorité, et les vrais chrétiens les ont toujours acceptés comme tels.

    Finalement, à la fin du premier siècle, le dernier apôtre Jean le Bien-Aimé reçut la révélation prophétique des événements à venir et rédigea alors le dernier livre des vraies Ecritures, l'Apocalypse. Les derniers mots du livre de la Parole de Dieu sont : "Je l'atteste à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : si quelqu'un y ajoute, Dieu ajoutera à son sort les plaies décrites dans ce livre. Et si quelqu'un retranche des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre" (Apocalypse 22:18, 19).

    Ces derniers mots des apôtres du Christ nous donne une règle très importante. Les Ecritures sont entièrement inspirées, du premier au dernier mot, et ceux qui y ajouteraient ou en ôteraient une partie sont donc de faux enseignants.

    La plupart du temps, les adeptes de sectes se sont rendus coupables d'ajouter aux Ecritures, en proclamant soit que les écrits de leurs fondateurs étaient d'inspiration divine, soit que les interprétations dictées par ceux-ci se suffisaient à elles-même et faisaient autorité. A l'opposé, les modernistes et les libéraux sont coupables de cette autre erreur encore plus importante en “retranchant” des Ecritures, en sélectionnant ou en faire l'allégorie des parties qu'ils estimaient être non scientifiques ou déraisonnables pour l'homme d'aujourd'hui. Par contre, le vrai prédicateur accepte les Ecritures dans leur entièreté et sans rien y ajouter, et les reconnaît comme étant la Parole inébranlable de Dieu.

  2. L'attitude envers le Christ

    Le vrai enseignant chrétien reconnaît avec joie et proclame Jésus-Christ tel qu'Il est, véritablement Dieu et véritablement homme. "Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antichrist, qui nie le Père et le Fils." (1 Jean 2:22) "Car dans le monde sont entrés plusieurs séducteurs, qui ne confessent pas Jésus-Christ venu dans la chair. Voilà le séducteur et l'antichrist." (2 Jean 7) "Il y a parmi vous de faux docteurs qui introduiront insidieusement des hérésies de perdition, reniant le Maître qui les a rachetés." (2 Pierre 2:1)

    Les erreurs à propos de l'identité du Christ peuvent prendre soit la forme de l'ancienne hérésie gnostique, qui reniait Sa véritable humanité, soit la forme de l'hérésie agnostique actuelle, qui renie Sa véritable divinité. Cette dernière mouvance voit en Christ un grand homme et un grand enseignant et leader religieux, mais rejette Sa naissance virginale, Sa vie exempte de péché, Sa mort expiatoire, Sa résurrection corporelle et Son Ascension. Toute secte, confession ou mouvement religieux qui ne proclame pas clairement et avec force que le Seigneur Jésus est à la fois parfait Fils de l'Homme et Fils unique de Dieu, "celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant" (Apocalypse 1:8), est dans l'erreur et doit être rejeté.

  3. L'attitude envers le Salut :

    L'Evangile du Christ est “la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit” (Romains 1:16). Le mot 'évangile' signifie 'bonne nouvelle', et non pas 'bon conseil'. Il ne nous dit pas ce qu'il fait faire ou ne pas faire pour mériter le salut; au contraire, il nous raconte ce que Christ a fait pour que le salut devienne un don gratuit. "C'est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie." (Ephésiens 2:8, 9)

    Toute autre religion ici-bas, qu'elle soit pseudo-chrétienne ou non chrétienne, flatte l'orgueil de l'homme en lui enseignant ce qu'il peut faire pour gagner son salut, ou contribuer à le mériter. Seule le christianisme biblique reconnaît l'homme comme il est réellement, tout à fait perdu dans le péché et destiné à la séparation d'avec Dieu pour l'éternité. L'Evangile, "par lequel vous êtes sauvés", est la glorieuse nouvelle de ce que “Christ est mort pour nos péchés” (1 Corinthiens 15:1,3), et que nous pouvons être sauvés par grâce par notre foi personnelle en Christ, et rien de plus !, Toute religion qui enseigne le contraire est, à cet égard, dans l'erreur. "Si quelqu'un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !", dit l'apôtre Paul (Galates 1:9). Bien entendu, celui qui sera véritablement sauvé par la grâce de Dieu en Jésus-Christ cherchera alors à suivre Christ et Sa Parole dans tous les domaines de sa vie, non pour mériter le salut, mais par amour et gratitude envers Son glorieux don de purification et de vie éternelle.

Extrait de The Bible Has the Answer (La Bible a la Réponse), de Henry Morris et Martin Clark, publié par Master Books, 1987

Traduction : Virginie Thémans

Supplied by Films for Christ with permission from Master Books

Copyright © 1995, Master Books, Tous droits réservés - à l'exception de l'usage spécifié dans la note “Usage and Copyright” permettant à tous les usagers du site ChristianAnswers.Net d'utiliser cette page sur leurs lieux de travail, dans leurs foyers, dans leurs témoignages personnels, dans les églises et les écoles.

Go to Films for Christ

ChristianAnswers.Net/francais
Christian Answers Network
PO Box 1167
Marysville WA 98270-1167        

Go to index page ChristianAnswers.Net
CAN Home
Shortcuts
Christian Answers Network HOMEPAGE and DIRECTORY