Quoi de neuf?

Comment Jonas aurait-il pu survivre trois jours dans le ventre d'une “baleine”



See this page in: English

Whales

Cette histoire de la Bible est l'une des histoires les plus tournées en ridicule par ceux qui se considèrent comme sophistiqués et de grands intellectuels. Les sceptiques affirment que premièrement, aucune baleine ne pourrait avaler un homme et que, deuxièmement, même si elle le faisait, cet homme ne pourrait en aucun cas survivre pendant trois jours et trois nuits dans son ventre, contrairement à ce que la Bible prétend.

Les “chrétiens libéraux” ont tenté de contourner le problème en disant que l'histoire de Jonas n'est qu'une allégorie, et qu'il ne faut pas la prendre au pied de la lettre. Toutefois, les rédacteurs de la Bible, ou le contexte de l'histoire, l'ont toujours clairement dit quand ils utilisaient des paraboles ou des allégories.

Le livre de Jonas est manifestement écrit comme étant le récit d'une histoire qui s'est réellement passée. Jonas était un prophète bien réel, d'ailleurs mentionné aussi en 2 Rois 14 : 25. Aucun Juif ni aucun des premiers chrétiens n'a jamais douté de l'authenticité et de l'historicité du livre de Jonas et du récit qu'il contient.

Jésus-Christ

Le témoignage le plus important est celui du Seigneur Jésus-Christ lui-même qui soutenait la vérité de ce récit. Il a rappelé que les gens de Ninive s'étaient repentis de leurs péchés suite au message de Jonas (Matthieu 12 : 41). Il a même ajouté : "Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre du grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre." (Matthieu 12 : 40) Christ a en fait comparé l'expérience de Jonas à sa mort et sa résurrection à venir, en soulignant ainsi la nature miraculeuse des deux. Personne ne peut donc rejeter les faits en ce qui concerne Jonas, sans accuser le Seigneur Jésus-Christ de tromperie ou d'ignorance, ce qui reviendrait à nier son caractère divin.

Un miracle

Cet événement était sans aucun doute miraculeux, mais ce n'est pas pour autant qu'il ne s'est pas réellement produit ! Le récit nous le dit d'ailleurs :

    "L'Eternel fit intervenir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits." -Jonas 2:1
Et plus loin:
    "L'Eternel parla au poisson qui vomit Jonas sur la terre ferme." -Jonas 2 :11
Dieu était tout à fait capable de faire cela s'il le désirait; nier l'existence des miracles, c'est de l'athéisme. Le fait que ce miracle-ci en particulier se soit bien produit est attesté par sa présence même dans les Saintes Ecritures, et il est doublement confirmé par le témoignage du Christ.

Des animaux entiers de la taille d'un homme et même davantage ont été retrouvés dans l'estomac de cachalots, de requins-baleines et de requins blancs.

Whale Shark

De quelle espèce était le “grand poisson” ?

Le “grand poisson” était probablement une baleine ou un requin, à moins qu'il n'ait été un poisson spécialement créé par Dieu à cette occasion. (Les termes grecs et hébreux utilisés signifient seulement "un énorme animal aquatique"). Certaines espèces de baleines et de requins ont la capacité d'engloutir un homme entier. Parmi celles-ci, on compte le cachalot, le requin-baleine et le requin blanc, qui ont toutes été retrouvées un jour ou l'autre avec un estomac contenant des animaux entiers de taille égale ou supérieure à celle d'un être humain.

Comment Jonas a-t-il survécu ?

Trois réponses possibles peuvent défendre le récit biblique concernant la question de savoir si un homme pourrait ou non survivre à trois jours et trois nuits passées dans ces conditions.

  1. De manière naturelle. Tout d'abord, il faut rappeler que l'expression “trois jours et trois nuits” en hébreux ancien signifie simplement trois jours. Ceci est vrai même si le début et la fin de cette période ne sont que partiels. Il pourrait donc s'agir d'une durée qui ne dépasserait pas 38 heures. De l'air est toujours présent à l'intérieur de l'estomac d'une baleine, et la digestion ne débute pas tant que l'animal avalé est vivant. L'expérience de Jonas pourrait donc avoir eu lieu dans des circonstances entièrement conformes aux lois de la nature.

  2. De manière miraculeuse. Il est plus probable cependant que nous nous trouvons face à un miracle comme le suggèrent les Écritures. Le “grand poisson” avait été préparé et envoyé par Dieu, de même que la forte tempête qui menaçait le bateau où Jonas se trouvait, tempête qui s'est apaisée dès que ce dernier fut jeté par-dessus bord (Jonas 1:4, 15). De la même manière, il est probable que Dieu a préservé miraculeusement la vie de Jonas lors de cette horrible épreuve.

  3. Résurrection. Une troisième possibilité est que Jonas ait étouffé et soit mort dans le grand poisson, et que Dieu l'ait ensuite ramené à la vie. La Bible compte au moins huit autres “résurrections” semblables, dont la glorieuse résurrection corporelle du Christ - dont la similitude prophétique avec l'expérience de Jonas a été soulignée.

Ceci découle également de la prière de Jonas lorsqu'il dit : "Du sein du séjour des morts, j'ai appelé au secours et tu as entendu ma voix." (Jonas 2 :3). De toute façon, il s'agissait d'une expérience bouleversante, manifestement bien connue et vérifiée en son temps, qui a probablement contribué dans une certaine mesure à la repentance et au retour vers Dieu de tous les habitants de Ninive (Jonas 3 :5) lorsque Jonas revint “de parmi les morts” pour les enseigner.

Ces événements étaient si bien connus même du temps de Jésus, qu'Il pouvait les utiliser comme un “signe” de sa mort et de sa résurrection à venir, afin d'en faire la preuve de la divinité du Fils de Dieu et des grandes oeuvres qu'Il accomplirait à la croix pour tous ceux qui l'accepteraient.

"Dieu annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, parce qu'il a fixé un jour où il va juger le monde selon la justice, par un homme qu'il a désigné, et il en a donné à tous une preuve digne de foi en le ressuscitant d'entre les morts." -Actes 17 :30, 31

Traduction : Virginie Thémans

Auteur: Henry Morris and Martin Clark , from their book The Bible Has the Answer, pp. 74-76, published by Master Books, 1987

Supplied by Films for Christ with permission from Master Books.

Copyright © 1995, Master Books, Tous Droits Réservés - exceptés comme notés sur la page jointe “Usage and Copyright” page qui accorde aux utilisateurs ChristianAnswers.Net des droits larges pour employer cette page dans leur foyer, dans leur témoignage personnel, dans des églises et des écoles.

Go to Films for Christ

ChristianAnswers.Net/francais
Christian Answers Network
PO Box 1167
Marysville WA 98270-1167 USA        

Go to index page ChristianAnswers.Net
CAN Home
Shortcuts
Christian Answers Network HOMEPAGE and DIRECTORY