Quoi de neuf?

Selon la Bible, le déluge de Noé a-t-il submergé la terre entière?


See this page in: English

Noah's Ark

Neuf évidences bibliques d'un déluge global

De nos jours, certains enseignants évangéliques prétendent que le déluge de Noé n'a pas submergé la terre entière, ni toutes les montagnes de l'époque. Ils vont même jusqu'à affirmer que Noé et les animaux ont flotté sur des bas-fonds, mer intérieure temporaire causée par le déluge ne submergeant, d'une manière ou d'une autre, que la région mésopotamienne. Par conséquent, ils doivent aussi affirmer que la totalité de la population humaine sur la terre se limitait à cette région ou bien alors que tous les humains n'ont pas été emportés par le déluge. Y-a-t-il vraiment un fondement biblique à de telles affirmations?

  1. Toutes les montagnes ont été submergées. Le sommet de toutes les hautes montagnes sous le ciel entier fut recouvert d'au moins six mètres d'eau (Genèse 7:19-20). Il serait absurde de penser qu'un déluge submergeant les plus hautes montagnes du Moyen-Orient n'aurait pas affecté le reste de la terre. D'autant plus que les eaux sont demeurées à ce niveau impressionnant durant cinq mois! (Genèse 7:18-24; 8:1-5).

  2. L'arche était gigantesque. L'arche était indispensable pour empêcher l'extinction des humains et des animaux. Si le déluge avait été seulement local, Dieu aurait pu tout simplement les envoyer dans une partie du monde plus sécuritaire. Dieu avertit Noé du déluge 120 ans avant le fait. Dans l'intervalle, Noé et sa famille auraient certainement eu tout le temps de s'éloigner à une grande distance. Et si le déluge avait été local, la taille de l'arche était inutilement démesurée. Jusqu'à la construction des premiers navires en acier des temps modernes, l'arche était le plus grand bateau jamais construit, suffisamment grand pour loger un couple de chaque espèce vivant sur la terre.

  3. Les humains ont peuplé la terre entière. Après plus de 1 600 ans, la population de la planète était certainement élevée (des millions ou des milliards d'habitants). La Bible affirme que a) les hommes s'étaient multipliés à la surface du sol (Genèse 6:1) ; b) la terre était corrompue et pleine de violence (Genèse 6:11-12). Selon les Écritures, il est évident que le peuplement de la terre ne se cantonnait pas uniquement à la région mésopotamienne - région trop restreinte pour une si forte population, d'autant plus si l'on considère qu'une société violente tend naturellement à se disperser.

  4. Tous les humains ont été détruits. La Bible enseigne clairement que toute chair expira… tous les êtres humains (Genèse 7:21). Genèse 9:1 confirme que seule la famille de Noé fut sauvée et que toute personne vivant aujourd'hui est un descendant de cette famille.

  5. Tout ce qui avait souffle de vie sur la terre fut tué. La totalité des oiseaux et des animaux terrestres périrent à l'exception de ceux qui étaient dans l'arche (Genèse 7:21) - “tout ce qui est sur la terre” (Genèse 6:17) - "tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre" (Genèse 9:16). Si seuls les animaux d'une région géographique spécifique avaient été détruits, il aurait été inutile que Dieu mette à l'abri dans l'arche des couples de chaque espèce pour empêcher leur extinction : leurs semblables se trouvant dans les régions non affectées auraient assuré leur pérennité. Si d'un autre côté, il y avait eu sur le territoire d'un déluge local des espèces uniques, alors il aurait été plus logique pour Dieu d'envoyer des représentants de celles-ci hors de la région sinistrée plutôt que dans l'arche comme Il l'a fait. La Bible affirme clairement que tous les animaux terrestres périrent durant le déluge, sauf ceux qui ont été préservés avec Noé dans l'arche - et qui sont les descendants de tous les animaux vivant à notre époque.

  6. Un “cataclysme” et non une simple inondation. Tant l'hébreu (de l'Ancien Testament) que le grec (du Nouveau Testament) utilisent pour décrire le déluge de Noé des mots différents de ceux utilisés ordinairement pour décrire une inondation. Ce choix de mots montre le caractère unique de cet événement [“mabbool” en hébreu et “kataklusmos” en grec (cataclysme)].

  7. L'arc-en-ciel, promesse de Dieu. Dieu a promis de ne plus jamais déclencher un déluge universel (Genèse 8:21, 9:8-17). Et l'arc-en-ciel est le symbole qu'Il a choisi pour attester cette promesse à toute la terre. L'arc-en-ciel est un signe pour chaque créature vivante, animale ou humaine. Si cette promesse n'avait pas été faite à l'ensemble des créatures de la terre, alors Dieu aurait brisé sa promesse. En effet, à plusieurs reprises depuis Noé, des inondations locales ont emporté des centaines et même des milliers d'humains et d'animaux.

  8. Pourquoi rester dans l'arche une année?! Noé n'est pas resté dans l'arche seulement 40 jours mais bien un peu plus d'une année (Genèse 8:14). S'il s'agissait d'un déluge local, séjourner 53 semaines dans l'arche alors que la terre ferme est à l'horizon, aurait été absurdement long. D'autre part, alors que les eaux du déluge diminuaient depuis 4 mois, la colombe ne pouvait toujours pas trouver un lieu propice où se poser (Genèse 8:9). Un déluge local ne l'aurait pas empêchée de voler jusqu'à la terre ferme. Mais si le déluge recouvrait le globe tout entier, alors ces circonstances deviennent cohérentes.

  9. Toute la planète a été dévastée. "Alors Dieu dit à Noé: j'ai décidé de mettre fin à tous les êtres vivants; car la terre est pleine de violence à cause d'eux; je vais donc les détruire avec la terre." (Genèse 6 :13). Dans les seuls chapitres six à neuf de la Genèse, la portée universelle du déluge est mentionnée plus de 30 fois! Dans Ésaïe 54:9, Dieu déclare:  "J'avais juré que les eaux de Noé ne se répandraient plus sur la terre". Dans sa deuxième épître, Pierre adresse un avertissement clair et universel, rappelant que Dieu a créé la terre puis l'a submergée par l'eau et la détruira à nouveau un jour par le feu (2 Pierre 3:5-7). Pierre ne voulait certainement pas dire que seule une région de la terre serait brûlée localement. Comme le déluge fut universel, le jugement final le sera aussi.

La Bible affirme explicitement que le déluge du temps de Noé fut universel et que tous les oiseaux, tous les animaux terrestres et tous les humains furent tués, sauf ceux qui se trouvaient dans l'arche. Comment la Bible pourrait-elle être plus claire sur la nature globale du déluge?! Ou alors s'il s'agissait d'un déluge local, comment la Bible pourrait-elle induire autant en erreur à propos de son envergure?!

Traduction: Lyse Mongeau

Auteurs: Mark Van Bebber et Paul S. Taylor d' Films for Christ

Copyright © 1995, Films for Christ, Tous droits réservés - à l'exception de l'usage spécifié dans la note “Usage and Copyright” permettant à tous les usagers du site ChristianAnswers.Net d'utiliser cette page sur leurs lieux de travail, dans leurs foyers, dans leurs témoignages personnels, dans les églises et les écoles.

Go to Films for Christ

ChristianAnswers.Net/francais
Christian Answers Network
PO Box 1167
Marysville WA 98270-1167        

Go to index page ChristianAnswers.Net
CAN Home
Shortcuts
Christian Answers Network HOMEPAGE and DIRECTORY